Nathalie
Artisan de gravure fleurisanne

La gravure fleurisanne a connu son apogée au 19ème siècle et dans les ateliers horlogers de Fleurier on prenait soin de décorer les mouvements des montres suisses de volutes et de motifs floraux. C'est en voyant une montre en or - dont le mouvement était décoré de délicates volutes selon la tradition fleurisanne conservée au L.U.CEUM, le Musée Chopard, situé au sein de la Manufacture à Fleurier - que Karl-Friedrich Scheufele a eu envie de faire revivre cette tradition négligée et de décorer les mouvements de certaines montres de luxe uniques ou en édition très limitée avec l'aide de Nathalie, artisan décorateur de mouvements pour Chopard depuis 2004, et devenue depuis Maître de la gravure fleurisanne.
"Nous avons eu cette opportunité réciproque : un membre de notre équipe souhaitait apprendre ce savoir-faire et nous avons voulu lui donner l'opportunité d'apprendre, de pratiquer et finalement de réaliser ces pièces, perpétuant ainsi cet aspect particulier du patrimoine de Fleurier."
-
Karl-Friedrich Scheufele

Nathalie, Artisan de gravure fleurisanne

"Chaque montre suisse réalisée est véritablement unique. La décoration du mouvement d'une édition limitée à seulement huit montres suisses nécessite une année complète de travail et chaque pièce produite par les ateliers de décoration de la Manufacture est unique. "

Nathalie, Artisan de gravure fleurisanne

Après une formation dans une entreprise de numismatique et un patient entraînement à imaginer des formes tridimensionnelles tout en percevant la sculpture en devenir dans la matière et après avoir alterné entre échecs répétés et beaux espoirs, elle a finalement maîtrisé cet art ornemental, faisant de sa passion un métier. Assise à son établi, l'artiste dessine elle-même les volutes et autres motifs des ponts de mouvements de montres suisses, à l'aide d'un crayon, le tout à main levée, technique qui exige une parfaite maîtrise des volumes et des formes. À l'aide d'un burin à pointe acérée, elle marque la pièce avant d'ôter la matière autour des motifs floraux afin d'ajouter du relief. Les fleurs semblent émerger du métal précédent telles des sculptures en bas-relief. Mais cela ne suffit pas pour embellir un mouvement de montre suisse dans le style fleurisan : le fond doit également être finement ciselé, point

par point, avec le même outil de gravure. Elle polit ensuite les motifs, une tâche hautement périlleuse compte tenu des difficultés liées au polissage de l'or, un matériau extrêmement tendre qui se raye facilement. La décoration du mouvement d'une édition limitée à seulement huit montres suisses nécessite une année complète de travail. Seules quelques montres de luxe passent entre ses mains, mais elles sont indéniablement ennoblies par ce processus. Certains de ses outils ont 15 ans : des limes pour enlever les copeaux, des poinçons, ainsi que des burins qu'elle fabrique elle-même, aiguisés et polis de manière à ce qu'aucune trace ne soit laissée dans chaque rainure gravée. Dans cette richesse de détails, l'importance accordée à la touche humaine et à la beauté est clairement perceptible : il faut en effet du temps pour embellir le temps.

ARTISAN D'EMOTIONS
RENCONTREZ NOS ARTISANS