Chopard

Carlos
Maître artisan sertisseur

Une création de Haute Joaillerie n'existerait pas sans les pierres précieuses qui lui confèrent brillance, lumière, couleur - et surtout valeur précieuse. Et ces mêmes pierres précieuses ne peuvent devenir un bijou sans une structure sous-jacente. Afin de donner le meilleur d'elles-mêmes, elles doivent être serties de la manière la plus subtile possible. Le sertissage est aussi une forme de sculpture, un effet de haut-relief qui émerge d'un matériau noble comme l'or ou le platine finement travaillé qui joue le rôle de maintien de la gemme

 Maître Artisan Sertisseur, Carlos est un magicien qui travaille dans une partie dédiée des ateliers Haute Joaillerie de Chopard. Il est capable de marier des pierres avec de l'or, du platine ou du titane, sans que personne ne comprenne vraiment comment cela se fait... Les métaux précieux ont pour vocation de servir ces gemmes, de les soutenir et de les magnifier. Les deux sont indissociablement liés et leur alliance est scellée sous binoculaire, dans le silence d'un atelier genevois. Des opérations sans cesse répétées et pourtant toujours différentes, car chaque pierre affiche fièrement son unicité. Les parures serties et de Haute Joaillerie signées Chopard passent toutes par les mains de cet artiste dont le cœur bat plus vite à la vue et au toucher des pierres précieuses.

Le sertissage est un art de la patience, de soin méticuleux et de maîtrise de soi. Ce sont précisément les qualités acquises par Carlos au cours de ses nombreuses années d'expérience. Lorsqu'il est face à des pierres d'une beauté fragile, une émeraude de plusieurs dizaines de carats ou une tourmaline de Paraiba dont la couleur bleue rivalise avec celle des lagons, il faut une dextérité que l'on ne peut acquérir qu'après des décennies d'entraînement pour pouvoir les sertir sans serrer trop fort. Une pression trop forte peut briser la gemme. Lorsqu'on regarde des bijoux de luxe ornés de pierres précieuses et fines, on pourrait être tenté de considérer leur beauté comme une évidence. Pourtant, même si le travail de sertissage demeure parfois caché, on se trouve en réalité face à une oeuvre de virtuose.

"En fin de compte, le sertissage est l'art de maîtriser les extrêmes, oscillant entre support solide et créativité insouciante, entre force et légèreté. C'est un paradoxe exquis."

Carlos, Maître artisan sertisseur

ARTISAN D'EMOTIONS
RENCONTREZ NOS ARTISANS