Chopard

14 AVRIL 2020
CHOPARD LOVES CINEMA LES GRANDS FILMS DU FESTIVAL DE CANNES

En 72 éditions, le Festival du Film de Cannes, dont Chopard est partenaire officiel, a primé des longs-métrages qui ont marqué la grande histoire du cinéma. Nos experts du septième art en ont sélectionné six, tous récompensés par la Palme d’Or, à voir – ou à revoir – sans modération.

FEDERICO FELLINI, 1960 LA DOLCE VITA

Les déambulations à Rome d’un héros hédoniste interprété par l’irrésistible Marcello Mastroianni. Condamnée par le Vatican, cette Palme d’Or joyeusement décadente consacre l’âge d’or du cinéma italien. La scène où Anita Ekberg se baigne dans la fontaine de Trévi en robe fourreau noire, symbole absolu de Joie de Vivre, est l’une des plus iconiques de toute l’histoire du cinéma.

JACQUES DEMY, 1964 LES PARAPLUIES DE CHERBOURG

Le pari fou d’un film intégralement chanté qui cache une profonde mélancolie derrière sa façade rose bonbon. Révélation du film, Catherine Deneuve y irradie de sa beauté virginale. Sur une musique au lyrisme échevelé composée par Michel Legrand, ce grand film populaire qui réenchante la vie, continue d’inspirer les cinéastes du monde entier comme récemment Damien Chazelle avec La La Land..

BOB FOSSE, 1980 QUE LE SPECTACLE COMMENCE

Cette comédie musicale sur l’urgence de vivre exalte les corps en les embarquant dans un tourbillon de danse et de musique totalement cathartique. Une Palme d’Or, déclaration d’amour à Broadway, ex aequo cette année-là avec Kagemusha, l’ombre du guerrier, du maitre japonais Akira Kurosawa.

JANE CAMPION, 1993 LA LEÇON DE PIANO

Première et unique Palme d’Or obtenue à ce jour par une femme, tournée au milieu des paysages sublimes de Nouvelle Zélande, La leçon de piano replace la nature et l’instinct au centre de toute chose. Une symphonie des sens qui valut à son actrice, Holly Hunter, incarnation du feu sous la glace, le prix d’interprétation à Cannes. Cette année-là, une autre histoire d’amour impossible décrocha ex aequo la Palme: Adieu ma concubine de Chen Kaige, première Palme d’Or chinoise de l’histoire du cinéma.

QUENTIN TARANTINO, 1994 PULP FICTION

Le Président du Jury Clint Eastwood parie sur l’avenir en récompensant un jeune réalisateur dont c’est seulement le deuxième film : l’outsider Quentin Tarantino. Référence ultime de la pop culture, Pulp Fiction est un véritable shoot d’adrénaline qui va changer la face du cinéma moderne, et une des Palmes les plus divertissantes de l’histoire de Cannes.

KORE-EDA, 2018 UNE AFFAIRE DE FAMILLE

Bouleversés par cette tendre chronique familiale japonaise, hymne au bonheur et à la solidarité, Cate Blanchett et son jury lui ont donné la récompense suprême. Une véritable Palme du cœur.

H

Amoureux inconditionnels du septième art, nous vous proposons aussi de découvrir deux belles histoires du cinéma avec ces films documentaires retraçant le parcours de deux réalisations joaillières d’exception faites au cœur de nos ateliers de Haute Joaillerie.

ALEXIS VELLER LA LÉGENDE DE LA PALME D'OR

La star du Festival de Cannes, c’est elle : la Palme d’Or ! Revivez son histoire, depuis les mines d’or équitable d’Amérique du Sud à la cérémonie de clôture du Festival grâce à La Légende la Palme d’Or (d’Alexis Veller, 2015). Premier film documentaire entièrement consacré au trophée, il donne la parole à quelques-uns de ses plus grands vainqueurs, de Martin Scorsese à Jane Campion en passant par Quentin Tarantino. Une aventure riche en souvenirs et en émotions !

UNE PIERRE ABSOLUE THE QUEEN OF KALAHARI

Suivez le parcours du plus précieux et du plus impressionnant diamant jamais travaillé par la Maison. Queen of Kalahari (d’Alexis Veller, 2017) est un documentaire haletant qui retrace le voyage de ce diamant de 342 carats à la pureté inégalée, depuis sa découverte par une femme dans une mine du Botswana jusqu’aux ateliers de Chopard à Genève. Un diamant éternel, dont la destinée est entrée dans l’histoire de la joaillerie !