Chopard

October 31, 2022
L.U.C Skull One Calavera Pop Art

Chopard a le plaisir de présenter sa troisième montre L.U.C Skull One inspirée par le Día de los Muertos, la Fête des morts. Le design audacieux et hautement conceptuel de cette édition limitée de 25 exemplaires exprime la créativité et l'imagination de la Maison, en perpétuant la culture d'excellence horlogère qui la caractérise.

Sur le cadran de cette création figure une mystérieuse calavera mexicaine d’inspiration pop art, une tête de mort symbole de cette fête annuelle qui jette des éclats de couleurs lumineuses au cœur d’un boîtier de 40 mm de diamètre en acier microbillé traité DLC. La montre est animée par le mouvement L.U.C 96.53-L, un calibre automatique conçu et délicatement façonné à la main dans les ateliers de Chopard Manufacture.

Une esthétique pop art pour une célébration haute en couleurs

Le L.U.C Skull One Calavera Pop Art est un garde-temps en acier noirci animé par un remarquable mouvement mécanique fait à la main. Il est en outre extraplat, avec un boîtier de seulement 7,2 mm d’épaisseur. Cependant, c’est son interprétation saisissante et colorée du visuel traditionnel de la Fête des morts, élégamment dessinée par les artisans de Chopard, qui signe l’allure de cette création. Son cadran graphique une tête de mort décalquée aux teintes vives de bleu, rouge, orange, vert et jaune, qui lui confère un caractère non-conformiste et une touche pop art. Quant au noir du boîtier traité DLC (Diamond Like Carbon) et des aiguilles dauphine des heures et des minutes, il crée un contraste radicalement ténébreux. L’aspect kitsch des motifs de la Fête des morts se retrouve jusque dans le logo stylisé L.U.Chopard, inséré dans la moustache, qui évoque le fondateur de la Maison – Louis-Ulysse Chopard. La montre se présente sur un bracelet en veau noir avec doublure verte et surpiqûres rouges, couleurs du drapeau national mexicain. La boucle en acier bénéficie elle aussi d’un traitement DLC noir.

La vie sous la surface : le mouvement L.U.C 96.53-L

Derrière ce cadran plein de vie se trouve le mouvement Chopard L.U.C 96.53-L, un calibre haut de gamme, automatique et extraplat, assemblé dans les ateliers de Chopard Manufacture à Fleurier. Grâce à la technologie Chopard Twin, un système de deux barillets coaxiaux fonctionnant en série, le mouvement offre une réserve de marche de 58 heures. Il est en outre doté d'un spiral à courbe terminale plate, monté sur un balancier oscillant à 28'800 A/h (4 Hz). Les ponts sont magnifiquement ornés à la main de côtes de Genève. Ces composants, ainsi que le micro-rotor en alliage de tungstène, apparaissent à travers un fond saphir légèrement teinté, afin de renforcer l’idée que, le jour des morts, on peut entrevoir un monde mystérieux, infiniment captivant.

La collection L.U.C : 25 ans de bienfacture horlogère

Le garde-temps L.U.C Skull One Calavera Pop Art s'inscrit dans la continuité d'une histoire débutée il y a 25 ans lorsque, sous la direction de Karl-Friedrich Scheufele, Chopard a introduit la collection L.U.C, dédiée aux métiers d’art et traditions de la Haute Horlogerie. La première montre, la L.U.C 1860, a été lancée en 1997. Au fil des années, la collection s'est étoffée de complications toujours raffinées, souvent très originales, logées dans des montres conçues, assemblées, décorées et certifiées, conformément aux meilleurs standards de l'horlogerie suisse, dans les ateliers Chopard de Fleurier et de Genève. L'audacieuse L.U.C Skull One Calavera Pop Art constitue un nouveau chapitre de cette histoire envoûtante, et démontre la capacité exceptionnelle de Chopard à réinventer et à surprendre. Cette montre limitée à 25 exemplaires donne une interprétation rare et ludique des codes horlogers et esthétiques de Chopard, idéale pour les collectionneurs — elle restera longtemps dans les mémoires.